mercredi 13 mars 2013

23 juin 2005, c'est l'orage

Les décollages ont été interrompus pendant plusieurs heures. Quelques avions se sont quand même posés (320 Tunisair, AT5 Airlinair, BEH Hex'Air, 319 easyJet,  320 Air France).

Voici quelques photos montrant les avions en attente pendant cette période (1 737 Khartago, 1 AT7 Airlinair, plusieurs 320 Air France, 1 330 Egyptair, 1 CRJ Brit Air) sans compter le nombre d'avions  en attente d'autorisation de repoussage avec tous les passagers à bord.

Pour la petite histoire, le Khartago, 3ème au décollage, avait quitté le parking à 16h20lt et est revenu à son parking à 18h05 en passant par la piste (trop de monde sur le taxiway pour faire demi-tour) afin de reprendre du pétrole. Puis, il a eu un slot aux alentours de 22h30lt !! Résultat, débarquement des passagers avant de les ré-embarquer pour un départ vers 21h30.

Tout le monde a eu droit à des créneaux de 2/3 heures. Avec les parkings en Bravo en travaux, le F-GPYA a du se parqué dans les aires de fret en Golf pour débarquer ses passagers, le départ AT769 a du quitter son parking de C06 sur ordre de la tour et attendre pendant 2h au large son heure de slot.

L'aéroport est resté ouvert après le couvre feu.






video
video
photos/vidéos (c) Airkalo.com